Comment favoriser l’autonomie de votre enfant ? | Bibi Happy

Comment favoriser l’autonomie de votre enfant ?

L’autonomie permet à un enfant de se débrouiller au quotidien, de devenir de plus en plus indépendant et de pouvoir prendre ses propres décisions. Le besoin d’autonomie évolue pendant toute l’enfance et l’adolescence. Devenir autonome, c’est acquérir peu à peu une forme de contrôle sur soi-même et sur sa vie. C’est un élément essentiel de la confiance en soi. Pour y parvenir, l’enfant a besoin d’adultes bienveillants qui l’accompagnent dans cette quête vers l’autonomie.

Vous pouvez aider votre enfant à acquérir de l’autonomie de plusieurs façons.

Encouragez-le

Faites confiance à votre enfant et utilisez des mots pour le lui montrer. Dites-lui : « Tu es capable » ou « Tu peux le faire ». Rappelez-lui les moments où il ne croyait pas être capable de faire une chose et où il a finalement réussi. Félicitez-le pour ses succès. Sinon, rappelez-lui qu’il est en situation d’apprentissage. Faites-lui remarquer qu’il a quand même réussi certaines étapes et qu’il n’a pas échoué complètement. Aidez-le à trouver des façons de s’améliorer.

Stimulez sa curiosité

Laissez-le explorer les domaines qui l’intéressent. Incitez-le à essayer des activités qu’il ne connaît pas. Donnez-lui envie de découvrir des choses en étant curieux vous-même. N’hésitez pas à aller à la bibliothèque du quartier et laissez-le choisir un livre en fonction de ses champs d’intérêt.

Confiez-lui des tâches domestiques

Impliquez votre enfant dans les petites tâches au quotidien. Vous pouvez lui confier de petites responsabilités simples. Non seulement cela lui permettra de développer de l’autonomie et de la confiance, mais aussi de passer du temps avec vous. Par exemple, vous pouvez demander à votre enfant de plier les serviettes, de mettre la table ou de vous aider à ranger les ustensiles. Il peut aussi s’impliquer en rangeant ses effets scolaires dans son sac et en plaçant son repas dans sa boîte à lunch. Évidemment, il aura besoin de supervision, mais il sera fier de vous aider et de préparer sa journée du lendemain.

Apprenez-lui à régler ses conflits

Si votre enfant se dispute avec un autre enfant, il est préférable de le laisser régler le conflit lui-même tout en assurant une certaine supervision. S’il vient toujours vers vous lors d’une dispute, laissez-le s’exprimer. Aidez-le à nommer ce qu’il ressent. Suggérez-lui ensuite de dire calmement à l’autre enfant ce qu’il vit. Incitez-le à réfléchir à une solution et à la proposer.

Laissez votre enfant faire des choix

Même s’il y a des règles à suivre et des limites à respecter, permettez à votre enfant de faire certains choix. Par exemple, il peut choisir de ramasser ses jouets avant le souper plutôt qu’après. Il aura alors le droit d’écouter son émission de télévision préférée après le repas. Permettez-lui aussi de choisir certains vêtements, comme son chandail ou ses pantalons. En établissant des règles et des conséquences claires, vous aiderez votre enfant à prendre des décisions et à assumer ses choix. Il s’agit d’un pas important vers l’autonomie.

Évitez de le surprotéger

Il est normal d’imposer des règles à suivre à la maison et de veiller à la sécurité de son enfant. Toutefois, il est important de lui laisser de la liberté afin de lui démontrer que vous avez confiance en lui. Cela favorisera son autonomie. Si vous faites tout à sa place et si vous avez toujours peur pour lui, il perdra confiance en ses moyens et sera démotivé.

Ayez des attentes réalistes

Ne perdez pas de vue que votre enfant est un enfant. Laissez-lui le temps d’apprendre à son rythme et restez patient. Encouragez-le et soyez attentif à ses progrès. Félicitez toujours votre enfant lorsqu’il franchit une nouvelle étape. Il est important que votre enfant soit placé devant des tâches qu’il est capable de faire. Il se peut que vous deviez d’abord lui montrer comment faire. Vous pourrez par la suite, une fois qu’il aura réussi, augmenter légèrement le niveau de difficulté.

Laissez-lui du temps

Si vous trouvez que votre enfant n’exécute pas assez rapidement une tâche ou s’il a de la difficulté à l’achever, laissez-lui quand même le temps dont il a besoin. Il doit réussir lui-même des choses pour apprendre et se sentir fier de lui. Il est donc préférable de prévoir 10 ou 15 minutes de plus pour choisir ses vêtements et s’habiller. Votre enfant aura toujours besoin de vous, alors soyez là pour l’accompagner et le superviser. Montrez-lui vos trucs pour bien faire les choses et laissez-le ensuite pratiquer. Acceptez aussi que votre enfant puisse choisir une manière autre que la vôtre tout en exécutant bien la tâche demandée.

Soyez positif

Il n’est pas nécessaire de revenir à plusieurs reprises sur les échecs ou les résultats moins satisfaisants de votre enfant. Il sait déjà très bien qu’il a échoué. Les défis et les difficultés font partie de la vie. Mieux vaut lui demander pourquoi il croit ne pas avoir bien réussi. Aidez-le ensuite à trouver des moyens de s’améliorer.

Découvrez Nos Derniers Articles

Le jeu risqué et ses bienfaits

Dans notre société numérique, où les écrans surplombent notre quotidien et où les enfants sont de plus en plus sédentaires, un terme fait son apparition sur ...
Lire l'Article →

Encourager l’autonomie et l’amour de la lecture chez les tout-petits : Une approche inspirée de la pédagogie Montessori

L'amour de la lecture est un précieux cadeau que nous pouvons offrir à nos enfants dès leur plus jeune âge. En s'inspirant des principes de ...
Lire l'Article →

Autonomie de l’enfant : comment l’aider à s’habiller seul ?

Autonomie de l’enfant : comment l’aider à s’habiller seul ? Pas si évident que ça d’apprendre à s’habiller seul quand on est petit. Et pourtant, ...
Lire l'Article →
Retour en haut

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.